« Comme au cinéma | Accueil | Le classement improbable »

25 décembre 2011

Commentaires

Nach

Ah Lza! Je suis toujours navré que je laisse trop de temps s'écouler entre deux consulations de ton blog Comme beaucoup j'ai eu du mal à m'habituer à cette plateforme pourtant pratique et esthétique, et je me suis fait absorbé par le "social network" qui fait finalement office de TV bis. C'est honteux mais l'outil est si pratique pour se tenir informé des publications. J'aimerais que Typepad le soit davantage pour suivre plus assidument des billets.
Je voulais juste compatir à la lecture de celui-ci. Je le trouve joli et mélancolique, comme souvent finalement dans tes billets. Je ne sais pas pourquoi tant de gens sont tristes lors de cette fête. Curieux que cette déception dont tu parles soit si récurrente...
Tu sembles penser que l'alcool et la proximité de la parentèle favorise les chocs... peut être as tu raison...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.