« 1984 - 2007 | Accueil | Le sourire de Mona Lisa »

05 juillet 2007

Commentaires

princesse101

[c’est top] magnifiquement dit,
pensé et énoncé clairement,


bravo et merci :)

sohei

quelle jolie reflexion...de l'appréhension, à la compréhension, c'est par ce cycle essentiel à chaque situation, que l'on cherche encore et toujours de nouvelles choses a voir, de nouvelles terres a conquérir, je trouve ca plutôt positif même si l'émotion s'étiole comme tu dis, pour une chose vécue et connue, des milliards d'autres attedent alors leur tour pour être découvertes,

Il suffit de bien ouvrir les yeux...

Roger

[c’est top] Mon dieu que c'est joliment écrit.. :)

popisdead

[c’est top] Très joli texte... bravo lza.

Lzarama

Merci pour vos compliments, ils me flattent ;)

princesse101

ils sont mérités :)

Doudou

[c’est top] Bravo, très joli texte ! Et par delà le texte lui même, une réflexion qui nous amène à réfléchir sur nous même : l'idéal d'une comunication réussie, continue...

Lzarama

merci! Oui, j'essaie de continuer! :)

Nach

[c’est top] Bon sang, dire que c'est après des textes comme celui là que tu nous laisses!

Si je me retrouve intégralement dans ce billet, j'aimerais aussi te dire que je veux croire qu'il est possible de se contraindre mentalement à découvrir et redécouvrir encore puis encore ce qui nous touche; d'effacer son ardoise mentale à petits coups d'éponge minutieux. Je suis de ceux qui écoutent les albums encore et encore, qui en redécouvrent des aspects longtemp négligés car les détails étaient bien cachés. Et cette innocence que l'on se force à retrouver donne un nouveau souffle au petit trésor de coeur dont on pensait avoir fait le tour.
Et puis ces mots qui t'ont percée un jour peuvent parfois se couvrir d'une belle patine nostalgique. Ce ne sont alors plus les mots qui touchent mais les émotions que l'on a ressenties et les formes qu'elles ont adopté au fil du temps.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.